Monoï : une huile de beauté aux vertus incroyables

L’huile de monoï s’obtient en macérant dans de l’huile raffinée de coprah des fleurs de Tiaré tahiti. Ce produit de beauté possède d’incroyables vertus, notamment pour la peau et pour les cheveux. De plus, cette huile séduit pour son parfum si envoûtant qui nous fait rêver vacances, plages et soleil.

La fabrication de l’huile de monoï

Les fleurs de tiaré de Tahiti et de l’huile de coprah raffinée constituent les principaux ingrédients du

monoï. Emblème de la Polynésie française, la fleur de tiaré ou Tiaré tahiti possède le nom scientifique Gardenia tahitensis. Elle est issue d’un petit arbuste tropical sempervirent au parfum délicat de jasmin. Les fleurs de tiaré sont généralement de couleur blanche mais certaines peuvent être aussi jaunes.

Afin d’obtenir de l’huile de monoï, le Tiaré tahiti est cueilli au stade de bouton puis macéré dans de l’huile raffinée de coprah. Pour rappel, ce dernier désigne l’albumen séché de la noix de coco. La macération doit durer au minimum 10 jours et il faut au moins dix fleurs de tiaré pour un litre d’huile. Cette méthode ressemble à l’enfleurage utilisé en parfumerie. A l’issu de l’opération, le fabricant va décanter puis filtrer le macérât et ajoutera un antioxydant. Celui-ci peut être d’origine chimique comme du BHT ou naturel comme de l’acétate de tocophéryle.

Les bienfaits du monoï

Le monoï possède d’incroyables vertus nourrissantes pour les cheveux. C’est pourquoi son utilisation est recommandée pour les cheveux secs et abîmés. Idéale pour une chevelure terne, cassante ou fourchue, l’huile de monoï convient parfaitement aux cheveux de type afro. Elle peut être employée comme soin nourrissant ou en baume capillaire. En plus de redonner brillance aux cheveux, cette huile va les réparer et les rendre souples. Utilisée comme masque réparateur et gainant, elle fera aussi du miracle pour les pointes abîmées.

Pour les soins du visage et du corps, le monoï permet une excellente hydratation de la peau. C’est pourquoi elle est intéressante pour soigner les gerçures et les crevasses. Le monoï s’utilise également en soin de jour ou de nuit. Mais attention, il est mieux de l’appliquer sur une peau humide pour que cette huile pénètre. Il suffit de l’utiliser sur le buste ou sur le visage pour soigner une peau relâchée, ou abîmée.

L’huile de monoï et le bronzage

L’utilisation plus connue du monoï est certainement pour le bronzage. Son parfaite adhérence à la peau s’explique en grande partie par ses propriétés hydratantes. En plus de stimuler l’activité cellulaire, elle répare l’épiderme. Lorsqu’elle est employée pour le bronzage, l’huile de monoï ne fait pas office protection solaire. En revanche, il n’y a pas mieux pour sublimer le bronzage que cette huile.

Sur une peau préparée au soleil, le monoï va rendre dorée et légèrement halée la peau. Après une exposition au soleil, il va agir comme hydratant. Comme il est saturé en acides gras végétaux, le monoï a une action apaisante et nourrissante sur la peau.

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *