Voyage en Indonésie : trois spécialités culinaires à goûter

Si vous êtes un voyageur qui s’intéresse aux différentes cultures à travers la cuisine, vous apprécierez sûrement de venir en Indonésie pour découvrir des associations de saveurs et de nouveaux parfums. Dans cet article, on vous partage quelques spécialités culinaires indonésiennes reconnues pour être savoureuses et délicates.

Le tumpeng nasi kuning

L’Indonésie est un pays reconnu pour ses rizières verdoyantes. Occupant une place importante dans la culture du pays, le riz fait donc partie des ingrédients principaux de la cuisine indonésienne. Il est toujours bien cuisiné comme dans le tumpeng nasi kuning.

Il s’agit d’un plat à base de riz blanc cuit avec du lait de coco, un mélange d’oignon, ail et citronnelle, ainsi que du kunyit ou curcuma moulu. C’est ce dernier qui lui donne cette couleur jaune si caractéristique. Parfois, les locaux utilisent du clou de girofle, de l’extrait (naturel) de pandan ou de la feuille de laurier pour apporter plus de saveur et de l’arôme au plat.

Présenté moulé en forme de cône, le riz est habituellement accompagné de légumes, de viandes (poulet frit javanais et bœuf), de tofu, de tempeh, d’omelette coupée en tranches, ou encore de petits anchois frits mélangés avec des arachides. De même, le tumpeng nasi kuning va très bien avec des abats ou des fruits de mer. En guise de décoration, il est servi avec des chips aux crevettes et des crudités. Ce plat est traditionnellement consommé lors de grandes occasions.

Le bihun goreng

Le bihun goreng est un délicieux plat qui saura vous accompagner durant votre aventure en Indonésie. Sachez qu’il existe de nombreuses façons de préparer des vermicelles de riz en Indonésie. Le bihun goreng est un exemple parmi les méthodes de cuisson les plus populaires. Ici, les vermicelles de riz sont frits.

Ils sont généralement préparés avec divers ingrédients. On utilise par exemple du bouillon de poulet, de l’ail, de l’échalote, de la coriandre, de la ciboulette, du céleri, des feuilles de moutarde, du poivron émincé, du chou haché, des pousses de soja et des crevettes séchées.

Pour donner plus de goût au plat, les Indonésiens utilisent aussi du kecap (sauce soja), du sambal (sauce pimentée) et du saus tiram (sauce d’huître). À part cela, ils n’hésitent pas à ajouter des piments rouges séchés et de la viande comme du poulet précuit.

Le catemak Jagung

Le Catemak Jagung est un plat sain et savoureux très populaire sur l’île de Florès et dans la province de Nusa Tenggara oriental. C’est une sorte de soupe préparée à partir de maïs, de haricots verts, de courge, de cacahuètes, de légumes, de quelques épices aromatisant et du jus de citron vert.

Souvent, les Indonésiens utilisent aussi de jeunes feuilles de papayer, le cœur de la tige du bananier, des pousses de feuilles de courge, ou encore des feuilles de patate douce pour agrémenter ce mets. Bien qu’il soit considéré comme un dessert mangé comme dernier plat, le Catemak Jagung est un plat salé qui convient à tous.

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *